L’impact psychologique des cicatrices

L’impact des cicatrices anormales

Les cicatrices sont parmi les problèmes les plus fréquents et les plus frustrants après une lésion.1 Les cicatrices anormales peuvent causer des symptômes désagréables en plus d’être pénible esthétiquement, défigurant, et handicapant fonctionnellement et au psychosocial.2

Ils provoquent souvent:2

  • Les démangeaisons sévères, la sensibilité et la douleur
  • La perturbation des activités courantes
  • Le trouble du sommeil, l’anxiété et la dépression
  • Des symptômes de stress post-traumatique
  • Une perte de l’estime de soi, la stigmatisation
  • Une qualité de vie diminuée

Les effets psychologiques des cicatrices ne sont pas liés à la sévérité de la cicatrice.3

 

Les cicatrices – un problème commun et sous-traité

Les personnes ayant des cicatrices peuvent subir un impact physique ainsi qu’un impact psychologique. Les cicatrices peuvent causer des problèmes physiques comme les démangeaisons sévères, la sensibilité et la douleur. Une plaie qui touche aux articulations ou aux plis de la peau peut également entraîner une contracture autour de la cicatrice. Les cicatrices qui continuent d’agrandir (les cicatrices hypertrophiques et les chéloïdes) peuvent aussi limiter les mouvements ou même être fonctionnellement handicapantes.

L’apparence physique de certaines cicatrices sera plus évidente, car elles peuvent continuer d’être rouges ou surélevées. Certaines cicatrices anormales peuvent continuer d’agrandir au-delà des limites de la plaie d’origine et peuvent prendre de nombreuses années avant d’atténuer.

Parfois les aspects psychologiques peuvent l’emporter sur les aspects physiques, même pour les cicatrices petites. Pour certaines gens, une cicatrice leur rappelle constamment de l’évènement traumatique qui l’a causé. Cela peut provoquer la détresse, un faible estime de soi, et des difficultés dans les situations sociales, toutes entraînantes une qualité de vie diminuée.3

Les gens ayant des cicatrices peuvent se sentir stigmatisés et la réaction des autres peut être blessante, particulièrement chez les jeunes qui sont influençables. Pour les enfants et les adolescents, les cicatrices peuvent avoir un grand impact psychologique. À ces âges, il est nécessaire de se sentir normale et attirante aux yeux des autres et tout ce qui n’est pas entièrement conforme aux normes peut être isolant. Toute différence due aux cicatrices peut entraîner une perte de la confiance en soi et des sentiments d’infériorité.4

La prévention et le traitement des cicatrices

À ce jour, les cicatrices ne peuvent être éliminées totalement. Mais avec du traitement efficace et de la prise en charge, l’apparence et les effets secondaires d’une cicatrice peuvent être améliorés considérablement dans la plupart des cas. En plus, la probabilité de développer des cicatrices anormales peut être considérablement réduite si le traitement commence peu de temps après la fermeture de la plaie.5

Toute cicatrice peut être perçue comme un problème personnel. Certaines gens peuvent apprendre à accepter leur cicatrice, mais plusieurs ne l’oublieraient jamais. Il est largement admis par les psychologues que le traitement proactif pour réduire la visibilité de la cicatrice peut réellement renforcer l’estime de soi.

 

1. Atiyeh BS. Aesth Plast Surg 2007; 31:468–492
2. Bayat A et al. BMJ 2003; 326:88–92
3. Bayat A et al. Br J Hospital Medicine 2006; 67(8):634–639
4. Davies K et al. Nursing Times 2004; 100:5,40–44
5. Mustoe TA et al. Plast Reconstr Surg 2002; 110:560–571